Le seuil de rentabilité en 7 questions

Seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité est un élément essentiel de tout projet. Il donne la direction, l’objectif à atteindre et surtout à dépasser. Que votre projet soit marchand ou non-marchand, il est essentiel de le déterminer. 

Pourquoi cet article?

Le seuil de rentabilité, mais pourquoi ce nom?

Le seuil fait référence à un seuil, comme le seuil d’une porte. Lorsqu’on franchit le seuil d’une porte, on entre dans une nouvelle pièce, un nouveau monde. C’est un peu la même chose avec le seuil de rentabilité, on entre dans un autre monde. On passe du monde de l’entreprise en perte à l’entreprise en bénéfice.

Qui doit établir un seuil de rentabilité?

En fait, le seuil de rentabilité se calcule pour tout projet, dès qu’il y a des enjeux financiers. Que vous vouliez organiser un souper pour renflouer les caisses du club de football, ou implanter la succursale d’une multinationale dans un nouveau pays, vous devrez calculer le seuil de rentabilité. 

Pour qui établir le seuil de rentabilité?

Parfois, parce qu’on vous le demande, comme par exemple dans une demande de crédit, mais la première personne que ça doit servir, c’est vous-même. Vous devez pouvoir établir votre seuil de rentabilité pour votre projet.

 

Sur quel support établir un seuil de rentabilité?

N’importe quel traitement de texte suffit. Si votre affaire est plus complexe et/ou avance dans le temps, il est intéressant de passer sur un tableur. Un tableur sera plus souple et pourra être adapté en fonction de l’évolution de votre projet.

Généralement, le seuil de rentabilité est la pièce maîtresse du Business Plan de votre entreprise. (cf. article sur le Business Plan).

Pourquoi établir un seuil de rentabilité?

C’est la seule manière d’examiner si votre projet tient la route. 

En Plus:

  • vous avez un OBJECTIF pour votre affaire
  • à chaque instant, vous savez si votre entreprise fait du bénéfice ou non, puisque vous savez si vous avez atteint ou non votre objectif

 

Un seuil de rentabilité, c’est une boussole. 

Boussole

Quand faut-il établir un seuil de rentabilité?

Vous pouvez l’établir … à n’importe quel moment de la vie de votre entreprise. C’est un indicateur précieux. 

Si vous le calculer avant d’entamer votre entreprise, vous serez au moins sûr que votre entreprise est viable AVANT de vous lancer … et vous éviterez bien des erreurs!

Comment calcule-t-on un seuil de rentabilité?

On peut calculer un seuil de rentabilité en termes de quantité, de chiffre d’affaires ou de temps. 
Ici, je vous explique comment calculer un seuil de rentabilité en termes de quantités.

 

L’entreprise fait des bénéfices lorsque ses ventes (= son chiffre d’affaires) sont supérieures à ses coûts.

Jusqu’ici, rien de neuf sous le soleil …

L’entreprise a des coûts fixes. Les coûts fixes sont des coûts qui ne varient pas directement en fonction de la quantité vendue. Comme par exemple un loyer, des assurances ou des frais de personnel. En effet, Que l’entreprise vende ou ne vende pas, elle devra payer ces frais. Bien sûr, si l’entreprise engage un ou des travailleurs supplémentaires, elle espère vendre plus. Mais que ce nouvel engagement rapporte de nouvelle vente ou pas, elle devra bien le payer. Notre entreprise a donc des coûts fixes que l’on notera CF.

Notre entreprise a également des coûts variables, des coûts directement liés à la quantité vendue. Le total de ses coûts variables peuvent se noter: Q x CV

Son chiffre d’affaires est déterminé par ses ventes. Si l’entreprise Q unités d’un certain produit au prix de vente PV, son chiffre d’affaires est: Q x PV.

Nous avons nos trois paramètres.

Lorsque l’entreprise ne réalise pas de bénéfice, on dit qu’elle a atteint son seuil de rentabilité, ou encore, le point mort. 

A ce moment-là, son chiffre d’affaires couvre tous ses coûts:

(Q x PV) = (Q x CV) + CF
tour de passe-passe mathématique:
(Q x PV) – (Q x CV) = CF 
à gauche, on met les quantités en évidence:
Q x (PV – CV) = CF
Et enfin, on obtient:
Q = CF / (PV – CV)

En mots, ça donnerait ceci:
Combien dois-je vendre pour que la marge bénéficiaire de chaque article (PV – CV) couvre mes coûts fixes (CF)
 

En images, ça donne ceci

Et ici une version plus courte et plus pratique

C’est tout?

Non bien sûr, il y a encore tant à dire sur le seuil de rentabilité. Parce qu’il peut également se calculer en termes de chiffre d’affaires ou de durée. 

Parce qu’il y a moyen, une fois établi, d’en déjouer certains pièges.

Parce que le seuil de rentabilité ou point mort fait partie des indicateurs de base de tout projet, de toute entreprise.

Parce qu’on peut aussi le représenter graphiquement.

Mais que voilà, il faut bien se limiter …

Seuil de rentabilité - graphique

Parce qu'on a parfois besoin d'un coup de pouce ...

Si vous avez des questions, des suggestions par rapport au calcul de votre seuil de rentabilité, n’hésitez pas à poser vos questions ici.